Lexique des Principaux Termes du Bricolage

A

Abattant : Châssis de fenêtre s’ouvrant horizontalement.

Agrégat : Assemblage de matériaux entrant dans la composition d’un béton ou d’un mortier.

Allège : Mur d’appui d’une fenêtre généralement maçonnée car soumise aux intempéries.

Ancrage : Attache d’un poteau ou d’une poutre.

Apprêt : Couche de peinture ou de papier peint posé sur un mur pour en améliorer l’aspect final.

Arase : Dernier niveau d’un mur qui sert de repère pour bâtir dessus.

Arbalétrier : Poutre inclinée d’une charpente assemblée au sommet du poinçon et à l’extrémité de l’entrait supportant les pannes où sont fixés les chevrons.

Archivolte : Bandeau mouluré enveloppant la partie supérieure d’un arc de porte ou de fenêtre.

Ardoise : Presse feuilletée très légère qui sert à la couverture des toits. Utilisable sur des toits dont la pente va de 20% jusqu’à la verticale.

Asphalte : Mélange de bitume et de gravillons utilisé dans les complexes d’étanchéité.

Assainissement : Réseaux de collecte des eaux-usées et pluviales.

Auvent : Petit toit à un seul rampant le plus souvent au-dessus d’une porte.

B

Baie : Ouverture fermée par une fenêtre.

Bardeau : Planchette de bois posée sur les solives supportant tuile ou ardoise le long d’un mur où il sert à le protéger de la pluie.

Bauge : Mortier ou torchis constitué de terre.

Béton : Agrégat de sable, de ciment et d’eau. Armé, il est coulé sur armature métallique. Cellulaire, il comporte des milliers de bulles qui lui confèrent une très bonne isolation et solidité.

Boisseau : Conduit de cheminée ou de ventilation préfabriquée.

Bolet : Terrasse couverte surélevée et bordée d’un muret qui mène à la porte d’entrée.

Bow-window : Fenêtre en avancée sur un mur de façade, qui augmente la luminosité.

C

Calorifuge : Matériau d’isolation thermique résistant aux hautes températures.

Carreau de plâtre : Élément carré ou rectangulaire destiné à la construction de cloisons.

Chambranle : Encadrement d’une porte, d’une fenêtre, d’une cheminée.

Chanfrein : Surface oblique obtenue par l’abattement de l’arrête d’une pierre ou d’une pièce de bois ou de métal.

Chape flottante : Dalle mince de béton reposant sur un isolant.

Chatière : Petite ouverture en toiture destinée à aérer les combles.

Chauffage basse température : Chauffage qui fonctionne grâce à des tuyaux installés dans le sol.

Chaume : Matériau de couverture fait de paille de seigle, de roseau, etc.

Chaux grasse : Chaux obtenue à partir de calcaire très pur. Appelée aussi chaux éteinte ou chaux aérienne.

Chéneau (gouttière) : Conduit longeant le toit destiné à recueillir les eaux de pluie.

Chevêtre : Pièce de bois dans laquelle s’emboîtent les solives.

Chevron : Pièces de bois sur lesquelles sont fixées les lattes ou les voliges d’un toit.

Chien-assis : Fenêtre en saillie sur la toiture.

Console : Pièce de bois ou de pierre en saillie sur un mur destinée à recevoir une avancée ou un balcon en position d’appui.

Cintre : Courbe intérieure d’une voûte.

Colombage : Structure de bois dont les vides sont remplis de maçonnerie.

Comble : Partie de la maison placée directement sous la toiture.

Corbeau : Grosse pierre, pièce de bois ou de métal en saillie sur le pavement d’un mur pour supporter une poutre ou toute autre charge.

Corniche : Moulure en dégradé située en haut d’un mur, sous le plafond.

Coyau : Pièce de bois biseautée placée sur un chevron afin de réduire la pente d’une toiture.

D

Dégrossis : Couche grossière de mortier appliquée sur un mur bosselé pour le rendre apte à recevoir un enduit.

Dormant : Assemblage de menuiserie ou de serrurerie fixé dans les feuillures d’une baie, d’une fenêtre ou d’une porte et qui reçoit les éléments mobiles.

Dosseret : Saillie faite dans un mur et qui sert de jambage à une ouverture.

Drain : Dispositif enterré destiné à capter les eaux souterraines.

E

Echappée : Dans un garage ou une cour, surface nécessaire à la manœuvre des véhicules.

Embrasure : Ouverture dans un mur.

Enchevêtrure : Assemblage de pièces de charpente laissant entre elles un espace vide.

Entrait : Pièce de charpente horizontale joignant les arbalétriers.

Entrevous : Intervalle compris entre les deux solives d’un plancher.

Epi de faîtage : Décoration en fer forgé, terre cuite ou autre, placée à l’extrémité d’un faîtage.

F

Faîtage : Partie supérieure de la toiture.

Ferme : Assemblage de pièces de bois ou de métal pour supporter le faîte d’un comble.

Ferrure : Garniture de fer d’une porte.

Flocage : Projection d’un mélange de textile et de colle sur une paroi pour renforcer l’isolation thermique et phonique.

G

Gargouille : Canalisation horizontale de rejet des eaux de pluie.

Garluche : Pierre ferrugineuse très lourde présente dans le sous-sol landais et utilisée en maçonnerie.

Génoise : Corniche en tuiles destinée à éloigner les eaux de pluie de la façade.

Gloriette : Petite construction formant un abri de jardin.

Gobetis : Couche d’enduit mince appliquée en premier sur un mur que l’on vient de ravaler.

Gouttereau : Se dit des murs couronnés de gouttières

Greffer : Remplacer la partie endommagée d’une pièce de bois par un matériau sain.

Gros oeuvre : Parties principales de la maison, telles que les fondations ou la toiture.

H

Hors d’air : Construction dont la couverture, les portes et les fenêtres sont posées.

Hors d’eau : Construction dont la toiture est posée.

Hors oeuvre : Mesure de la surface à partir de l’extérieur des murs.

Hotte : Partie évasée qui termine la bas d’une cheminée.

Hourdage ou hourdis : Matériaux divers destinés au remplissage des espaces vides d’une structure.

Huisserie : Menuiserie enchâssée dans un mur représentant le bâti ou le châssis d’une baie.

I

Ignifugé : Matériau résistant au feu.

Imputrescible : Matériau qui ne peut pourrir.

Insert : Appareil placé dans la cheminée pour recueillir la chaleur.

Intrados : Surface intérieure d’un arc ou d’une voûte.

J

Jambage : Maçonnerie servant de support à une construction.

Joints vifs : Pierres accolées les unes aux autres bord à bord sans joint liant.

Jouée : Partie latérale d’une lucarne.

L

Lambourde : Poutre fixée le long d’un mur pour recevoir des solives sur lesquelles sont clouées les lames d’un parquet.

Lambris : Assemblage de panneaux de bois à usage décoratif.

Latte : Longue pièce de charpente destinée à recevoir les tuiles. Se dit aussi volige.

Lierne : Pièce de bois ou barre métallique servant de liaison.

Linteau : Pièce de bois, de pierre ou de métal posée au-dessus de l’ouverture d’une baie.

Liteau : Pièce de bois clouée horizontalement sur les chevrons pour recevoir les tuiles ou les ardoises.

Longrine : Pièce de construction horizontale reposant sur plusieurs points d’appui.

M

Marquise : Petit auvent situé au-dessus d’une porte.

Meneau : Montant intérieur médian, qui sert à diviser une baie en compartiments.

Mitron : Extrémité supérieure d’un conduit de cheminée.

Moellon : Petite presse pour construire un mur.

Mortier bâtard : Mortier fait d’eau, de sable et d’un mélange de chaux grasse et de ciment.

Mortaise : Entaille faite dans une pièce de bois pour recevoir le tenon d’une autre pièce.

Mur aveugle : Mur sans ouverture.

Mur bahut : Mur surmonté d’un ouvrage.

Mur banché : Mur en béton armé.

Mur gouttereau : Mur portant une gouttière.

Mur mitoyen : Mur qui sépare deux propriétés.

Mur porteur : Mur qui soutient les charges de la construction.

Mur de refend : Mur porteur à l’intérieur de la construction.

Mur de soutènement : Mur conçu pour soutenir la maison.

N

Non gélif : Qui résiste au froid et au gel.
Noue : Angle rentrant formé par les deux pentes d’une couverture.

O

Oriel : Petite avancée ou balcon clos constitué de baie ou de verrières dépassant de la façade.

P

Panne : Pièce de bois horizontale qui sert à soutenir les chevrons dans une charpente.

Penture : Bande métallique qui soutient sur ses gonds une porte ou un volet.

Pergola : Petite construction à claire-voie.

Piédroit : Partie du jambage d’une porte ou d’une fenêtre.

Pignon : Partie supérieure triangulaire d’un mur dont le sommet porte le bout du faîtage.

Placage : Plaques de pierre apposées contre un mur trop endommagé pour recevoir un enduit.

Plafond flottant : Plafond indépendant de l’ossature, posé sur un isolant.

Poinçon : Pièce de charpente verticale, qui reçoit dans une ferme les deux arbalétriers.

R

Radier : Élément de fondation fait d’une dalle en béton armé.

Ragréage : Rendre une surface le plus lisse possible.

Réfractaire : Résistant aux hautes températures.

Regard : Petite maçonnerie qui permet d’accéder aux canalisations souterraines.

Rosace : Élément de décoration du plafond.

S

Sablière : Longue pièce de bois porteuse reposant sur l’épaisseur d’un mur.

Second oeuvre : Ensemble des structures non porteuses de la maison.

Semelle filante : Partie basse des fondations qui supportent les murs.

Solive : Pièce de charpente placée sur les poutres et supportant le plancher.

Sommier : Pierre qui se pose la première dans la construction d’un arc ou d’une voûte sur chacun des piédroits.

Soubassement : Sert de support à la construction et prend appui sur les fondations.

Soupente : Réduit sous les combles.

Surface habitable : Surface de plancher calculée après déduction des murs, cloisons, escaliers, gaines, annexes (balcon, cave) et des zones d’habitation dont la hauteur est inférieure à 1,80 mètre.

Surface Hors Oeuvre Brute (SHOB) : Total de la surface de plancher murs extérieurs inclus.

Surface Hors Oeuvre Nette (SHON) : Totalité des surfaces de plancher déduction faite de ce qui n’est pas aménageable.

T

Tasseau : Pièce de bois de petite section servant à soutenir ou caler une autre pièce.

Tavaillons : Ardoises, plaquettes de terre cuite ou planches en forme de tuiles revêtant la façade ou le toit d’une maison.

Tenon : Extrémité d’une pièce qu’on a façonnée pour la faire entrer dans un trou de même équarrissage.

Tomette : Petit carreau en terre cuite utilisé comme revêtement de sol.

Trappe de visite : Petite ouverture destinée aux visites ou aux réparations.

Trémie : Ouverture dans un plancher faite pour laisser passer un escalier.

Trumeau : Partie d’un mur comprise entre deux ouvertures.

Tuile canal : Plaquette de terre cuite en forme de gouttière; appelée aussi tuile romaine.

Tuile de courant : Plaquette de terre cuite qui mène les eaux de pluie à la gouttière et dont le côté creux est tourné vers le ciel.

Tuile de couvert : Plaquette de terre cuite placée à cheval sur deux tuiles de courant et assurant l’étanchéité de la toiture.

Tyrolienne : Crépi projeté plus ou moins régulier.

V

Véranda : Construction vitrée à partir de la maison.

Verrière : Grande surface vitrée située soit en toiture, soit en façade.

VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) : Système d’aération qui permet à l’air de circuler entre les pièces avec un débit constant.

Volige : Planche mince de bois.

Voligeage : Ensemble des voliges sur lesquelles on fixe la couverture d’un toit.

Vrillette : Coléoptère dont la larve creuse des galeries dans le bois.

X

Xylophages : Insectes qui se nourrissent de bois.